Tags de l’Est

Exposition “Tags de l’Est” dans le cadre du Printemps balkanique, organisé par l’association Balkans-transit, à partir du 1° 30 avril 2015, bar l’Antirouille, 29 rue Caponière, Caen, est prolongée jusqu’à la mi mai.

Sur la piste des tags bulgares:
Pendant des années, entre 2007 et 2013, Isabelle a cherché les graffitis à Sofia, parcourant à pied chacune des rues de la capitale, observant chaque façade, explorant les nombreux bâtiments abandonnés, en cours de construction, pour les photographier et les magnifier à travers ses photographies. Retrouvant les auteurs, à pseudonyme voir anonymes, via les réseaux sociaux. Les rencontrant, les interviewant, gagnant leur confiance, puis se faisant conduire dans d’autres lieux, encore plus cachés, introuvables, recélant à l’abri des regards, ces merveilles de l’art urbain contemporain.

Archives numériques du Street Art d’une capitale européenne:
Isabelle a ainsi constitué un stock numérique d’archives artistiques de la ville de Sofia et d’autres villes de Bulgarie. Des archives inestimables : des milliers de photos d’art sauvage, d’un art en évolution, d’œuvres en général éphémères, pour la plupart déjà disparues. Un témoignage en hommage à ces jeunes et forts talents, souvent diplômés des beaux-arts, graphistes, designers, architectes, peintres… dans cette région des Balkans à l’est de l’Europe.
Isabelle possède le matériau (photographies et interviews des artistes) suffisant pour donner matière à un livre dédié aux Tags de l’Est.

Les artistes représentés:
Bloke, Erka (une des rares filles tagueuses), Estéo, Fars, Hrustmo, Jermain, Tone (des Balkans mais pas de Bulgarie), et les groupes 140 IDEAS et TrashLovers.